Quelle chausettes à neige choisir pour un véhicule non chainable ?

Lorsque l’on achète un véhicule, il est important de se munir de l’équipement adéquat pour assurer sa durabilité. Les différents liquides d’entretien sont évidemment essentiels, tout comme les dispositifs de sécurité en cas d’accident. Toutefois, il est primordial de se procurer aussi des accessoires pour résister aux différentes conditions météorologiques. Ainsi, pour les conducteurs qui se déplacent beaucoup ou vivent dans des régions froides, les chaines ou chaussettes à neige sont nécessaires.

Ces dernières servent à renforcer l’adhérence des pneus sur l’asphalte lorsque la voiture roule. Si elles ne sont pas obligatoires sur toutes les routes, elles sont particulièrement pratiques et sécurisées. Elles permettent ainsi de circuler sans problème sur les chaussées les plus glissantes. De ce fait, même en cas de neige ou de verglas, les automobilistes peuvent continuer à se déplacer. Mais comment choisir ses chaussettes à neige pour sa voiture ?

Pourquoi certains véhicules sont non chainables ?

L’hiver, la conduite d’une voiture peut s’avérer particulièrement dangereuse. En effet, la neige et le verglas rendent les routes glissantes pour les véhicules. Dans ces cas, la solution la plus courante est d’acheter des chaines à neige pour son automobile. Elles sont faciles à transporter et à monter, en plus d’être plutôt abordables. Cependant, certains véhicules récents sont considérés comme non-chainables par les constructeurs.

En fait, les voitures modernes sont dotées de systèmes de freinage et d’amortisseurs ultra performants. Dans certains cas, cela réduit considérablement le passage de la roue, c’est-à-dire l’espace entre cette dernière et la structure de la voiture. De cette manière, les automobilistes ne peuvent pas enfiler des chaines à neige, plutôt épaisses, sur leurs pneus. Les voitures présentent donc l’impossibilité pour leurs conducteurs d’être « chainables ».

Quelle est la différence entre chaines et chaussettes à neige ?

Si certains véhicules ne peuvent pas être équipés de chaines à neige, les équipementiers du domaine automobile ont tout de même pensé à tout. Ainsi, ils ont créé des chaussettes à neige. Comme leur nom l’indique, il s’agit de revêtements en tissus ou en matériaux composites que l’on met directement sur la roue. Cela leur permettra d’assurer le même rôle que les chaines à neige. De ce fait, elles vont renforcer l’adhérence des pneus sur la chaussée et éviter que la voiture ne glisse sur la neige ou le verglas.

Néanmoins, les chaussettes à neige sont évidemment moins résistantes que les chaines. En effet, elles sont composées d’un tissu très solide, mais pas aussi robuste que le métal. Elles peuvent donc être utilisées sur des véhicules non chainables à condition que le conducteur prenne ses précautions. Il devra donc rouler à allure modérée et être particulièrement prudent. Aussi, les pneus dotés de chaussettes ne doivent surtout pas rouler sur des routes sèches car ces dernières risqueraient de se déchirer plus vite.

Quels sont les différents types de chaussettes à neige ?

Dans le commerce, il existe évidemment plusieurs types de chaines à neige. Les plus traditionnelles sont des revêtements en tissu solide et s’enfilent aisément sur le pneu. Elles ont un aspect de « vêtement » pour vos roues, de couleur grise, bleue ou blanche. À l’inverse, il est possible de trouver des chaussettes à neige en filet. Ces dernières ressemblent alors à des chaines, mais sont d’origine composites et non métalliques. Ainsi, elles renforcent l’adhérence de vos pneus sur une voiture non-chainable.

D’autre part, les équipementiers du domaine automobile ont récemment développé des accessoires adaptés aux véhicules non-chainables. Ces derniers sont un bon compromis entre les chaussettes et les chaines à neige. En effet, il s’agit d’équipements métalliques s’enfilant aussi simplement que des chaussettes à neige. Parfaitement conçus pour votre voiture non-chainable, ils se placent aisément sur les roues et ne bougeront pas lorsque vous roulerez.

De cette manière, ils ne risqueront pas d’abimer votre véhicule. Toutefois, ils présenteront une meilleure adhérence et une plus grande durabilité que les chaussettes traditionnelles. Vous pourrez d’ailleurs trouver ce type de produit auprès d’entreprises innovantes comme Polaire. L’un de leurs modèles les plus populaires est d’ailleurs le Steel Sock Grip.

Quelle chaussettes à neige choisir pour un véhicule non chainable ?

Avant de vous procurer des chaussettes à neige pour votre véhicule non-chainable, il est important de se pencher sur les différents critères de sélection. Tout comme les chaines à neige, les chaussettes devront être adaptées à la taille de vos pneus. Aussi, il vous faudra prendre connaissance des dimensions de ces derniers avant de vous rendre en magasin. Cette information sera généralement inscrite sur le flan des pneus de votre voiture.

De plus, vous devrez songer à l’utilisation que vous ferez de vos chaussettes à neige. En effet, ces équipements sont conçus pour un usage occasionnel et sont moins résistantes que des chaines. Si vous ne pensez pas partir souvent en montagne, l’idéal sera d’opter pour un modèle standard. Celui-ci sera certainement très abordable et renforcera l’adhérence de votre automobile sur la route. Évidemment, si vous rencontrez souvent de complexes conditions météorologiques l’hiver, vous pourriez choisir des chaussettes de haute qualité. Avec des modèles en filet ou des chaines comme la Steel Sock, vous serez assuré de pouvoir rouler en toute sécurité. Toutefois, ce type de produit sera sans doute un peu plus onéreux que les autres.

Le troisième critère de sélection de vos chaussettes sera leur conformité à la règlementation. En effet, certaines portions de routes de montagnes obligent les automobilistes à mettre des chaines à neige sur leur véhicule. C’est généralement le cas des chemins sinueux ou particulièrement enneigés en hiver. Cependant, toutes les chaussettes à neige ne respectent pas nécessairement les normes du Code de la Route.

Aussi, il sera primordial d’opter pour un modèle homologué et conforme aux panneaux de signalisation B26. Cette caractéristique du produit sera alors indiquée directement sur son emballage. Si vous avez des doutes, l’idéal sera évidemment de demander conseil à un vendeur ou un spécialiste. Cela vous évitera d’acheter des chaussettes à neige qui risquent de vous valoir une belle amende ou un avertissement des forces de l’ordre !